180594_181224335246872_100000779196841_351883_4836642_n

Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian

Editeur : Michel Lafon

Pages : 380

Prix : 17,00 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé :

Dans les interminables plaines du Montana s’étend le Lykos Ranch. Alentour, les voisins sont loin de se douter que ses occupants sont les membres de l’un des clans de loups-garous les plus puissants d’Amérique du Nord. Parmi eux, un seul humain a sa place : Indiana Teller. 


Né de l’union d’une humaine aux pouvoirs mystérieux et d’un loup-garou, Indiana est le petit-fils et seul héritier du chef de la meute. Se sentant étranger parmi les siens, il part en quête d’une vie normale et rejoint l’université du Montana. Là-bas, il fait la connaissance de la troublante Katerina O’Hara et de Tyler Brandkel, le fils d’un éternel rival de son grand-père. 


Quand Indiana sort miraculeusement indemne d’un terrible accident en se volatilisant au dernier moment, il comprend qu’il a le pouvoir de rebrousser le temps lorsqu’il est en danger. Voilà un atout précieux, car son accident semble suspect. Quelqu’un a-t-il tenté de l’éliminer ? La sécurité des loups n’a jamais été aussi menacée. 

OSERIEZ-VOUS DEFIER LES LOIS DU CLAN ?

Mon évaluation :

Livre : 8/10

Écriture : 3/5

Suspense : 4/5

Originalité : 2/5

Addictivité : 3/5

Personnages : 3/5

Mon avis : Après la déception de Tara Duncan, S. A-M revient et signe une oeuvre plus intéressante

La précédente série de Sophie Audouin-Mamikonian, selon moi, ne s'était pas révélée à la hauteur des critiques. Un peu sceptique, j'ai donc entamé cette nouvelle série. Alors, malgré mon esprit critique, et quelques défauts, j'ai pourtant beaucoup aimé.

Au niveau des défauts, évidemment il serait important de préciser que le scénario n'est pas des plus originaux : loups-garous, vampires, fées... Ces dernières espèces sont un peu trop à la mode ces derniers temps, et c'est un peu dommage de continuer à les (ré-)utiliser. On voit quand même que c'est travaillé, en même temps que les caractéristiques des loup-garous.  On sent bien qu'il était important pour l'auteur de donner un petit côté "jamais vu" à ses espèces, différent du mythe traditionnel. Elle élargit même à un niveau plus général, mondial, actuel, allant jusqu'à évoquer l'oeuvre de Bram Stoker. Pour moi, ce côté-ci est réussi.

Aussi, comme avec Tara Duncan, on retrouve le héros un peu trop parfait, qui, évidemment, ne sait rien, ou n'en fait pas du tout état, de sa beauté, de son originalité, ou de la force de son pouvoir (alors nous, lecteurs impuissants, cela nous fait rager !). 

Il y a également deux combats très attendus dans le livre, qui promettent vraiment, et puis au final... rien. Le combat à bien lieu, mais l'auteur n'en fait aucun cas, il n'y en a que pour la poire d'Indi. Désolé, je m'énerve un peu, mais cela fut pour moi une bonne déception.

Ah oui, le prologue est vraiment très bien, niveau suspense ppur introduire l'histoire en donnant bien envie de lire la suite, mais, juste une question : à quoi sert-il ?? Ce prologue ne trouve aucun écho dans la suite de l'histoire. Alors, donner envie de lire la suite au lecteur, c'est bien, qu'il soit utile, c'est mieux.

Mais le livre a également son lot de qualités, sinon je ne lui aurais pas mis cette note : en première place l'addictivité : le suspense est bien géré, à petite dose, sans trop au donner d'un coup au lecteur, pour le faire bien saliver. Ce fut donc une lecture bien addictive. Ensuite, la relation amoureuse d'Indianna est très bien décrite : on a vraiment envie que les souhaits du héros deviennent vrai, au point qu'on ressent presque les même sentiments que lui. Le bouquin comprend également son lot de rebondissements et de retournements de situations pas toujours prévisibles, à part le dernier. Je ne sais pas si c'était voulu, mais sérieux Indianna était vraiment très naïf pour n'avoir pas pu deviner...

Le reste des idées est bon, sinon, assez pour emporter le lecteur. Encore une fois l'humour n'est pas très prononcé, c'est un peu facile, mais quelques situations ou répliques parviennent quand même à nous arracher un sourire.

Au final, cette lecture fut une bonne découverte, surtout au niveau du maniement du scénario, de l'addictivité et de la description des sentiments. Malgré quelques défauts (qui ne font pas le poid face au reste), cela reste une bonne lecture, voire une très bonne. A ceux qui ont été déçus par Tara Duncan, je vous conseille donc la nouvelle série d'Indianna Teller, même si celle-ci peut s'avérer légèrement plus... masculine.