city-hall-tome-2-cover

Illustrateur : Guillaume Lapeyre

Résumé :

Les dernières heures que viennent de vivre Jules Verne, Arthur Conan Doyle et Amélia Earhart ne sont que les prémices d’un avenir qui va s’avérer riche en rebondissements. Alors que l’enquête conjointe de nos amis et des forces de l’ordre de City Hall avance doucement, le grand Harry Houdini décide de se joindre à eux. Mais si l’illusionniste pense leur donner l’avantage, il ignore que Black Fowl a, lui aussi, fait la rencontre d’un nouvel allié. Un écrivain redoutable, capable de créer des papercuts comme personne d’autre n’en a le pouvoir… pas même Jules Verne !

Mon évaluation :

Livre : 3/5

Graphisme :  3/5

Scénario : 3/5

Addictivité : 3/5

Mon avisA la hauteur du premier tome, toujours aussi addictif et facile à lire

Après un premier tome qui plante bien le décor et l'intrigue de cette saga, le second tome prend plus "d'espace" pour planter son intrigue, ses mystères et ses rebondissements. L'aventure est très agréable à suivre, c'est léger et sans beaucoup de surpirses mais ça fait toujours du bien.

Le personnage d'Arthur Conan Doyle est super avec son esprit fin et ses déductions hallucinantes, le problème c'est que l'idée a déjà été exploitée par le véritable Arthur Conan Doyle et son personnage de Sherlock Holmes. Donc, même si c'est vrai que l'idée n'est pas mauvaise de faire renaître cet auteur célèbre, cela manque un peu d'originalité (car déjà vu...).

J'aime bien le dessin, au final pas si original mais précis. Bon, en parlant de précision, justement, lors de combats, on ne comprend pas toujours ce qui se passe. On dirait que le dessinateur veut capter des petites détails, mais on ne voit pas ce que c'est. Dommage !

Attention, /spoiler/ !

L'introduction de Mary Shelley est une bonne idée, même si c'est vraiment dommage qu'elle soit du côté de Lord Black Fowl... Ce n'est pas parce que son "héros" est un méchant qu'elle doit l'être aussi ! D'autant plus que j'ai un profond respect pour cet auteur...

Fin du /spoiler/

Bref, ne lisez pas ce manga à la recherche de réflexion, de profondeur, de poésie ou de rebondissements vraiment surprenants, mais si vous cherchez le divertissement, parfois léger (et même drôle) ou parfois plus grave, ce manga est fait pour vous !