20th-century-boys,-tome-1-59749-250-400

Résumé :

L'humanité n'aurait pas connu une ère nouvelle sans la crise de la fin du siècle dernier qui l'aurait anéantie... "s'ils" n'avaient pas été là. En 1969, alors "qu'ils" n'étaient que des enfants, "ils" créèrent un symbole. En 1997, alors que se manifestent les premiers signes du désastre à venir, ce symbole ressuscite. Cette histoire est celle d'un groupe de garçons qui a sauvé le monde.

Mon évaluation

Livre : 4/5

Graphisme :  3/5

Scénario : 4 /5

Addictivité : 3/5

Mon avis : Un seinen à l'histoire originale et bien construite

20th Century Boys est l'un de mes premiers mangas. Bon, avant ça j'avais déjà lu Dragon Ball et un peu de Naruto, mais ça ne volais pas bien haut. Alors là, pour mon premier manga, j'ai été servi ! La quatrième de couverture est très mystérieuse, et plutôt accrocheuse.

Une des particularités de ce manga, et qui peut faire que certains le l'apprécient pas, c'est qu'il est assez dur de vraiment "entrer" dedans. Dès le début, et tout au long du livre, on multiplie les sauts dans le temps, des passage avec un personnage mystérieux, des visions presque apocalyptiques, sans que cela ne soit jamais expliqué. C'est ce qui fait la force du scénario. Heureusement, on parvient parfois à deviner le pourquoi de l'introduction de ce passage, mais parfois non. Et ne vous attendez pas à obtenir des explications à la fin. Même si certaines choses se précisent, ou du moins on parvient à apercevoir l'esquisse d'une solution, tout ne deviendra pas clair.

L'histoire est très diversifiée : elle a parfois des airs série policière, parfois de drame, d'histoire apocalyptique ou à suspense. J'ai trouvé certains moments émouvants, d'autre nostalgiques, d'autre encore assez rigolos. Au début, on a un peu du mal avec tous ces sauts dans le temps, mais on s'y fait. Il faut aussi savoir que la date du récit ne sera pas toujours précisée.Le récit n'est pas si addictif que ça, pourtant je l'ai lu très rapidement, j'ai été facilement emporté. Mais cet effet ne se produira certainement pas chez tous les lecteurs.

Le graphisme est très bien, quoique assez simple et sans frivolitures, il s'accorde bien à l'histoire. Il conserve une certaine neutralité que la force de l'histoire rattrape. J'ai vu que la série était plutôt longue, et je serais donc ravie de la suivre, impatient de découvir les surprises qu'elle me réservera...