90007137_o

Résumé :

" Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? " Depuis quatre mois, cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de Paris. Au centre de ces cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu : trombone, bougie, pince à épiler, patte de pigeon... Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent un maniaque, un joueur. Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite sont de, mauvais augure. Il le sait, il le sent : bientôt, de l'anodin saugrenu on passera au tragique.

Mon évaluation :

Livre : 8/10

Écriture : 4/5

Suspense : 4/5

Originalité : 3/5

Addictivité : 4/5

Personnages : 3/5

Mon avis : Un excellent livre policier, avec sa dose de suspense et de rebondissements

L'homme aux cercles bleus est mon premier Fred Vargas. Evidemment, la réputation de cette auteure dans le domaine du policier n'est plus à faire, sa place est faite parmi les plus grands du genre. Et ce livre n'a certes pas démenti sa réputation. Je ne peux pas vraiment vous parler de l'histoire, car cela serait vous gâcher la lecture. A un moment dulivre, j'étais un peu déçus, pourtant 50 pages plus tard, j'étais enchanté.

J'ai beaucoup aimé le personnage d'Adamsberg, à la personnalité fort peu commune (je n'ai trouvé ses traits de caractères dans aucun autre livre). Ses humeurs, son comportement et ses déductions contribuent fortement au charme de ce livre. Et l'histoire, également, est très bien trouvée. De ces cercles bleus dans lesquels sont enfermés des objets hétéroclites, comme le dirait Adamsberg, suinte la cruauté. Quelque chose de malsain. Et cette phrase si singulière "Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ?" ne fais que renforcer l'aspect inquiétant de cette intrigue. 

Fred Vargas nous ballade tout au long du livre, elle joue avec nous, nous manipule puis nous révèle finalement la vérité de façon extraordinaire. J'aurais bien aimé débattre sur l'histoire avec vous, dire ce que j'ai pensé de la fin, mais je ne puis le faire. Je préfère vous laisser le plaisir de découvrir à part entière ce polar formidable, ce thriller resplendissant, bref ce roman policier unique en son genre. C'est certain, ce premier Vargas ne sera pas mon dernier.