les-trois-mousquetaires-8170-250-400 Un formidable roman de cape et d'épée. Les personnages, de galants mousquetaires néanmoins toujours prêt à s'affronter en duels, sont très plaisants à suivre au cours des nombreuses aventures qui leur arrivera.

A la fin, j'ai tout de même lourdement regretté mon choix pour la version abrégé ! Damned ! On sent parfois que les descritpions auraient dû êtres longues, alors que dans cette version elles ne prennent qu'une demie-page environ, ce qui fait perdre de la profondeur à l'ouvrage. Ensuite, j'ai été beaucoup déçu par la fin. Je ne sais pas si elle est exactement comme ça dans la version originale, mais elle se passe beaucoup trop vite. On saute certains élèments capitaux, ne leur accordant qu'une infime importance, tant et si bien qu'on est obligé de revenir les relire car on n'avait pas vu que cela s'était passé. Et à la toute fin, on ne sait même pas ce qu'il est advenu de nos quatres mousquetaires. Vraiment dommage. Après, j'imagine que je ne suis pas en mesure de me plaindre, car après tout c'est moi qui ait choisi cette version (ou du moins, la professeur de français qui nous a donné cette édition...).

Alors si vous voulez lire ce livre, ne le faites surtout pas en abrégé, c'est moi qui vous le conseille. J'avais adoré les premiers trois-quarts, mais la fin m'a vraiment laissé perplexe... J'attends désormais de lire le comte de Monte-Cristo (par Dumas fils), mais en versions originale cette fois, pour voir si tous les livre des Dumas ont une fin telle que cela.