Les-heritiers-d-Enkidiev-tome-1-renaissance1Résumé de l'éditeur :

Quinze ans se sont écoulés depuis la défaite de l'Empereur Noir. Pour la première fois, Enkidiev connaît la paix. Les Chevaliers d'Emeraude ayant survécu aux combats doivent oublier leur passé douloureux et donner un autre sens à leur vie. Trouver leur voie, fonder une famille, chercher l'âme soeur. Redécouvrir à tout prix la sérénité. Pourtant, une ombre plane sur la confrérie : le roi Onyx est en danger. Le venin de sa blessure de guerre le tue à petit feu. Même s'il s'accroche désespérément à la vie, il lui reste peu de temps... N'écoutant que leur courage et leur sens du devoir, les Chevaliers se réunissent à nouveau. Mais parviendront-ils à sauver leur souverain ?

.............................................................................................................................................................................................

Livre : 7/10

Ecriture : 4/5

Suspense : 3/5

Originalité : 4/5

Addictivité : 3/5

Personnages : 3/5

Livre lu et noté : 13 ans

Mon avis : Une suite des Chevaliers d'Emraude très longue à démarrer mais dans laquelle on en apprend beaucoup sur Enkidiev et le sort des chevaliers

 
Une suite plutôt bien réussie. Ceux qui ont aimé le côté guerrier et chevaleresque des Chevaliers d'Emraude risquent d'être déçus par ce premier tome qui se perd dans les descriptions. Néanmoins, cela ne m'a pas extrêmement déçu, j'ai bien aimé le côté très Heroic Fantasy dans lequel Robillard n'a aucun mal à nous faire entrer. Les descriptions sont parfois longues, mais quand même bien écrites. Cela fait bizarre de voir les nombreuses progénitures de nos héros favoris. J'ai néanmoins remarqué que, au début, on se perd dans tous les noms que l'auteur a tenus à mettre (ce qui était inutile, car je me demande qui les a tous lus...).
Il y a un aspect du livre qui ne m'a pas beaucoup plu : c'est le côté "belle vie" de cette suite. Tout est bien, joli, il y a de nouvaux couples, de nouveaux enfants, des mariages, on festoient, on se rencontrent entre voisins. Bref, tout est joli, normal on est plus en guerre. C'est étrange, tout de même, car si l'on regarde autour de nous, on voit que nous ne sommes pas en guerre, et la vie n'est pas rose pour autant. Je ne demande pas qu'elle soit grise et triste, mais bon, on aurait pus se passer d'une bonne dizaine d'enjolivures...
Sinon, le livre en lui même est assez bien, je lui ai mis cette note pour le côté Fantasy que j'ai beaucoup aimé. On voit qu'Anne Robillard a beaucoup d'imagination ! Mais bon, je ne sais pas si après douze tomes des Chevaliers d'Emeraude, je me renfermais dans une autre longue série qui risque de se montrer, par certains aspetcs, quelques peu répétitives.