9782812603327

Résumé :

A la fin de la troisième, Vincent Cuvellier est viré du collège. Son adolescence, c'est des stages bidons, des petits boulots, le chômage... Mais aussi les filles et la rage de s'en sortir. Il sait une chose: il adore écrire et rêve de devenir écrivain. Alors il écrit, sans se poser de questions. C'est comme ça qu'il publie son premier roman. A 16 ans. Vingt-cinq ans plus tard, il se souvient de ses débuts d'écrivain. Un livre vrai qui claque fort !

Mon évaluation :

Livre : 7/10

Ecriture : 3/5

Suspense : 2/5

Originalité : 4/5

Addictivité : 3/5
 
Personnages : 5/5
 
Livre lu et noté : 13 ans
 
Mon avis : Un roman autobiographique qui vous atteint en plein coeur
 
Un livre plutôt spécial. On voit que l'auteur l'a écrit avec son coeur, voir carrément avec ses tripes (si vous me pardonnez l'expression). Assez difficile à juger, il ne comporte qu'environ 80 pages. Mais 80 pages intenses. Le personnage (l'auteur en personne, dans sa jeunesse), semble s'être trompé de monde et d'époque. Il a beaucoup de mal à s'intégrer. Le style d'écriture, quand à lui, est plutôt simple, à la portée de tous, mais en même temps complètement spécial. L'auteur mélange deux styles : celui du roman, et parfois celui de son premier bouquin. Il a une écriture très orale, d'ailleurs il le dit lui-même : " Pour moi, le plus important, c'était que ça sonne le plus juste possible, qu'on ai vraiment l'impression de l'entendre parler (son personnage). Aujourd"hui encore, quand j'écris, j'essaie d'être le plus proche possible du langage oral. J'ai toujours eu envie qu'on puisse prendre n'importe laquelle de mes phrases et la lire à voix haute, sans que ça paraisse artificiel." 
Le livre que Vincent Cuvellier a écrit dans sa jeunesse, et dont on parle dans le livre, était écrit pour un concours. D'ailleurs, cet essai était franchement barré. Mais bon, comme ça, sans préparation et en essayant plein de trucs, il a quand même réussi à arriver premier au grand concours. Je ne sais pas si c'est vrai, ou si la réalité a été un peu tordue pour rendre le livre plus intéressant (ce qui m'étonnerait quand même de la part de cet auteur).
Cuvellier nous fait part de chacune de ses pensées de sa jeunesse, rendant le livre moral et très intéressant. La lecture est vite terminée, mais on a bien envie de lire un autre livre de cet auteur. A voir.